Durée

Pratique de mise en conscience modifiée permettant d'accéder à des couches plus profondes de notre esprit.

Durée

Messagepar Adeline Mélard » Ven 31 Oct 2014 14:46

Bonjour,
Mon psychologue vient de m'apprendre que l'hypnose ne tenait pas dans le temps. Il m'a indiqué que c'était bien pour quelques semaines mais après tout revenait comme avant car la racine du problème n'a pas été traité.
Je suis perplexe, qui peut me l'affirmer ou me l'infirmer ?
Merci
Adeline Mélard
 

Re: Durée

Messagepar Paul P. » Ven 31 Oct 2014 16:15

Non, les expériences que j'ai montre que cela dure dans le temps. Curieux de la part d'un psychothérapeute. :?:
Paul P.
 

Re: Durée

Messagepar Eliane » Sam 1 Nov 2014 09:33

Ce n'est pas la première fois que j'entends cela.
Eliane
 

Re: Durée

Messagepar Fabienne41 » Mar 23 Déc 2014 10:15

J'ai remarqué aussi ce problème. Je ne sais pas si c'est du au praticien mais j'ai rencontré plusieurs personnes qui m'ont indiqué que cela n'avait pas tenu dans le temps. Peut-être des avis différents vont se présenter car cela m'interpelle quand-même.
Fabienne41
 

Re: Durée

Messagepar Invité » Lun 13 Avr 2015 21:30

Apparement, les personnes transfèrent le problème sur autre chose ce qui fait que cela peut ne pas durer dans le temps.
Invité
 

Re: Durée

Messagepar Eddy » Mar 6 Oct 2015 12:36

Bonjour,

Etant hypnothérapeute après un cursus de psychologie, je me permets de donner mon modeste point de vue :

-j'ai entendu à maintes reprises la même légende en faculté de psychologie, racontée par des psychologues qui ne connaissaient rien à l'hypnose (mais qui, comme de nombreux universitaires n'avaient pas une petite opinion de leur point de vue, même s'il n'était aucunement informé) : il y aurait les « gentils » (psychologues, avec grille de lecture familiale), et les « méchants » des thérapies brèves. C'est une légende qui me fait penser au moyen-âge, tant c'est dogmatique, je trouve. Elle concerne d'autres techniques bien sûr, dont on dit souvent qu'elles ne fonctionnent pas et/ou sont dangereuses (amusantes critiques parfois: ça ne marche pas, ET c'est dangereux; nous ne sommes pas un paradoxe près). Personnellement, ma croyance est que la psychologie telle que pratiquée actuellement fonctionne très faiblement...

-on peut pratiquer une hypnose "par dégoût" sur des addictions et effectivement, c'est simple, ça marche et ça décale le problème. Quelques "mauvais" (point de vue personnel) hypnotiseurs font cela encore aujourd'hui, et parmi eux certains médiatisés. Forcément, si l'origine n'est pas traitée... Mais on sait aujourd'hui désactiver des émotions négatives dans un souvenir, et que cela ne revienne pas, ou travailler au mieux pour gérer une croyance ou un mode de fonctionnement en profondeur, sans prendre des années pour cela.

-de mon expérience : de nombreuses personnes viennent me voir, qui ont tout compris de leur vie, ou en tous cas beaucoup analysé, pendant des années, voire des décennies... et leur problème est toujours là...

-en hypnose, un changement rapide est possible, et c'est d'ailleurs parfois là qu'est le problème : en confondant vitesse et instantanéité, les personnes qui consultent n'écoutent pas toujours le conseil donné : même si on a l'effet escompté après la première séance, une ou plusieurs autres séances de consolidation, d'amélioration peuvent être grandement profitables... Bref c'est un vrai travail sur soi, et pas un "miracle": il est nécessaire d'être acteur de son changement, de s'investir.

-Pour résumer, je rejoins pleinement l'idée que vouloir des effets immédiats sur de purs symptômes, sans faire aucun travail sur soi est aussi aberrant que le système économique dans lequel nous vivons, et qui conditionne un culte inquiétant de la vitesse notamment ("vite, je ne veux plus être comme ça!"). Cela dit je crois en l'inconscient : si on tire pleinement les conclusions de l'existence de celui-ci, alors on admet forcément sur certains plans au moins que les solutions à nos problèmes ne passent pas de la manière la plus simple, souple ou facile d'abord par le mental, les idées ou l'analyse, mais bien par autre chose. Pour l'avoir également expérimenté, il est tout à fait possible de suivre des dizaines (ou plus!) de séances de psychologie, et avancer davantage ensuite en une seule séance, qu'elle soit d'hypnose ou d'autre chose d'ailleurs. L'inverse doit être possible j'imagine aussi. Mais en réduisant ces domaines à la pure technique, on rate l'essentiel : l'humain.

Eddy
www.auto-bien-etre.com
Eddy
 


Retourner vers Hypnose

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron